Les 10 produits incontournables de votre salle de bain à adopter en mode zéro-déchet

7h15 du matin. Vous vous brossez les dents avec un petit sourire en coin. Effectivement, vous êtes vraiment fier de vous.

En effet, vous avez réussi à réduire considérablement votre volume de détritus dans votre cuisine. Concernant votre alimentation, vous donc touchez au Graal : le zéro-déchet (ZD). Entre la lecture de livres sur le sujet, la recherche d’astuces sur internet et les trouvailles pour répondre aux difficultés rencontrées… la mise en place fut loin d’un long fleuve tranquille !

Cependant, tout ceci ne représente qu’un palier. Votre prochain terrain de jeu sera donc la salle de bain. Le but est bien sûr de consommer totalement de manière circulaire dans votre vie privée. Cependant, il est hors de question de faire grosses concessions sur votre hygiène de vie. Une haleine d’ours ? C’est totalement inconcevable pour vous !

Du coup, comment faire ? Le plus simple c’est de remplacer progressivement les produits du quotidien. Ainsi, vous évitez de modifier vos habitudes trop brutalement.

Alors toujours motivé ? Découvrez maintenant les 10 produits courants les plus faciles à remplacer pour démarrer votre salle bains zéro-déchets.

1. La brosse à dents

Saviez-vous que l’union française pour la santé bucco-dentaire recommande de remplacer votre brosse à dents tous les 3 mois ? Pour une famille de 4 personnes, cela représente une consommation de 16 unités par an. Vous imaginez le nombre de bennes à ordures nécessaire en France pour évacuer ce petit accessoire du quotidien ? C’est absolument astronomique. De plus, les fabricants sont encore loin de penser au recyclage pour la plupart d’entre eux…

Pas de panique ! 2 solutions pratiques existent :

  • des modèles avec des têtes interchangeables,
  • des versions 100 % recyclables en plastique ou en bambou.

2. Le dentifrice

Finissons-en avec vos dents. Mais pour le coup, il sera plus difficile d’abandonner votre délicieuse pâte à la fraîche saveur de menthe que votre vieille brosse à dents. En effet, son alternative zéro-déchet est le dentifrice solide. Oui c’est un déroutant. Ce produit se présente sous forme de galet.

Pour l’utiliser correctement, il faut d’abord humidifier votre brosse. Ensuite, frottez les poils contre le bloc de dentifrice pour en récupérer la mousse. Et maintenant, brossez bien vos dents pendant 2 minutes.

Fabriqué à partir de produits naturels, c’est est un véritable bienfait pour votre santé. C’est vrai, il est plus cher à l’achat. Cependant, sa longévité est conséquente. Au final, cette alternative est plus économique. Votre portefeuille vous remercie déjà !

3. Le gel-douche

Vous adorez votre gel-douche parfumé au jus de goyave ? C’est terriblement exotique et c’est parfait pour voyager le temps de votre petite toilette quotidienne. En revanche, les bouteilles de plastiques représentent encore un volume conséquent à éliminer. En effet, seulement 44 % des déchets plastiques de la salle de bains sont recyclés. Tout cela sans compter que ces gels sont souvent agressifs pour votre peau.

Alors faites comme vos parents. Utilisez un bon savon naturel. C’est moins pratique mais tellement plus économique. Le savon de Marseille est bien sûr un incontournable. Soyez intransigeant sur la qualité. Votre savon doit être composé à base d’huiles végétales.

Pour les peaux fragiles, le pain dermatologique est parfait.

Votre porte-monnaie sera une nouvelle fois comblé. Un pain de savon à une durée d’utilisation bien plus longue que votre gel-douche habituel.

4. Le Shampoing

Toujours sous la douche ? N’oubliez pas de laver vos cheveux. Le shampoing c’est super pratique. Impossible de vous en passer. On ne va surtout pas vous demander de vous en passer. En effet, il est très facile d’en fabriquer chez soi. Fouillez rapidement vos placards de cuisine. De nombreuses recettes existent à base de miel, de vinaigre de cidre ou d’œufs.

Les versions solides ont également le vent en poupe actuellement. Ils sont économiques et pratiques à transporter en voyage.

Allez hop, à vos casseroles !

5. Les rasoirs jetables

Du plastique et encore du plastique… Pour obtenir une peau aussi lisse que bébé approuvé ZD, prenez l’habitude de vous raser avec un rasoir en métal.

La mousse à raser en bombe est vraiment très pratique mais inconcevable en zéro-déchets. Pour protéger votre visage d’ange, le savon à barbe et le blaireau pour son application sont préférables.

Vous êtes pressé le matin ? Investissez dans un rasoir électrique. Les lames sont à changer uniquement une fois par an.

6. Les cotons jetables

Saviez-vous que le coton est le troisième consommateur d’eau en agriculture avant le maïs et les fruits et les légumes ? Sans compter que cette culture est source d’une pollution chimique gigantesque !

Bien sûr, il sera difficile de se passer de vêtements tant cette matière est incontournable.

En revanche, 2 alternatives sont possibles pour vos petits disques blancs de la salle de bain :

  • Les disques ou les carrés en tissu lavable : on en trouve en fibre de bambou et réutilisable jusqu’à 500 fois. Pour une bonne utilisation, appliquez votre crème ou votre lotion directement sur le visage. En effet, le tissu est beaucoup plus absorbant.

Encore mieux, fabriquez-les vous-mêmes !

  • Des soins pour le visage à appliquer directement avec ses mains sans utiliser de cotons. On les retrouve sous forme de beurre ou de cires et fabriqués à partir de matières premières végétales .

7. Les cotons tiges

Encore du coton et du plastique à éliminer ! D’ailleurs, les cotons tiges non-recyclables sont déjà interdits depuis le 1er janvier 2020. Alors autant adopter un remplaçant rapidement.

Des versions écologiques en bois ou en bambou existent déjà sur le marché.

Vous souhaitez une solution purement zéro-déchets ? C’est bien de tenir ses résolutions. Dans ce cas, tournez-vous vers ce petit bâtonnet d’origine asiatique : l’oriculi. C’est un petit bâtonnet lavable en bois avec une petite boule en bois à son extrémité. Il permet ainsi d’extraire le cérumen de vos oreilles. Avec cet accessoire, oubliez la douceur du coton. En revanche, il n’y a aucun risque d’apparition d’un bouchon d’oreille.

8. Les crèmes de soin hydratantes

Les soins à appliquer au visage sont très faciles à remplacer. Les beurres de karité et kokum sont parfaits pour conserver votre peau de pêche. Ces produits ont mêmes d’autres vertus comme la réparation des pointes sèches de vos cheveux. Avant de les appliquer, pensez à humidifier votre visage.

Une autre option est possible avec le fait-maison. Encore une fois, Google et votre cuisine seront votre meilleur allié. Des recettes de crèmes hydratantes à base de cire d’abeille et d’eau de rose sont disponibles sur internet.

9. Les protections hygiéniques

Pour votre protection intime, votre camp est choisi depuis longtemps. Le débat tampons/serviettes est dépassé pour vous. Oui d’accord. Mais votre amour pour le zéro-déchet risque d’ébranler vos certitudes en la matière !

Plutôt tampon ? La solution ZD est la cup menstruelle. Oui cela peut faire peur comme terme ! Ne vous en faites pas. Il s’agit juste d’un petit récipient souple en silicone à insérer dans le vagin. Cette petite coupe est sans gêne et discrète. Pratique et réutilisable, vous allez adorer ce petit accessoire.

Pour le camp des serviettes, l’alternative est moins séduisante. Il s’agit de troquer vos protections hygiéniques habituelles pour des versions lavables en tissu. Outre la corvée de la machine à laver, vous devrez vous accommoder d’une légère sensation humide au fil de la journée.

Alors, serviette lavable ou cup ?

10. Le déodorant

L’idée d’indisposer vos collègues avec vos odeurs vous terrifie ? Il est donc impossible d’abandonner le déodorant. Pourtant, ce produit cosmétique est très polluant tant par sa composition que son emballage.

Vous avez une solution bien connue pour remplacer votre déo fétiche ? La pierre d’alun ? Eh bien, il est vivement déconseillé. En effet, sa composition contient des sels d’aluminium favorisant le cancer.

Dans les boutiques spécialisées, des déodorants solides sont proposés. A base de bicarbonate de soude pour neutraliser les odeurs et d’huiles essentielles, il remplacera votre stick ou votre spray sans difficulté. Pour le plaisir du DIY et le porte-monnaie, vous pouvez réaliser vous-même ce produit à la maison.

Prêt à vous lancer ?

Les 10 conseils précédents sont un excellent début pour débuter le zéro-déchets avec votre salle de bain.

Un dernier conseil pour réussir cette transition : ne soyez pas trop ambitieux au départ. Allez-y étape par étape avec les produits qui vous semble les plus faciles à adopter. Cette méthode pas à pas sera nettement plus efficace que le mode brutal du gros changement soudain.

Envie d’un accompagnement dans vos choix ? Nous avons une sélection de produits de beauté triés sur le volet rien que pour vous aider à migrer vers le ZD.

écrit par :
Plus d'articles de l'auteur zéro déchet

Les avantages d’avoir d’un lombricomposteur chez soi.

Pour qui sont faits les lombricomposteurs ? Les lombricomposteurs s’adressent essentiellement aux personnes...
Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *